Des rencontres de la sécurité 2017 en circuit fermé. Circ. INTA1720817J 2 août 2017, Organisation, Rencontres de la sécurité, octobre 2017

Le 18 août 2017, par Geneviève Koubi,

Une circulaire en date du 2 août 2017 est relative à l’organisation de la 5e édition des Rencontres de la sécurité du 11 au 14 octobre 2017. Le lien entre la société civile et « les services qui concourent à [sa] sécurité constitu[ant] un enjeu capital », l’objectif de ces rencontres est de contribuer « au dialogue et à la rencontre avec la population ».

,

Les Rencontres de la sécurité sont organisées sur l’ensemble du territoire, en métropole et en outre-mer. Elles ont un objectif principalement pédagogique. Policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, représentants de la sécurité routière, sont invités à décrire leur action quotidienne, à raconter leurs missions et à engager le dialogue avec leurs publics.

L’un des principes directeurs de ces rencontres, directement lié au modèle de la « prévention », est la « sensibilisation » aux dangers de toute nature. L’un des principaux enjeux est de « responsabiliser » les citoyens. Il s’agit de les inciter à « se protéger » contre les désagréments de toute sorte, de les amener à penser les risques de leurs actions, de leurs gestes, de leurs mouvements. L’une des attentes est de forcer l’hommage aux forces de l’ordre…

,

Les Rencontres de la sécurité se tiennent toutes à peu près aux mêmes dates, en octobre. Elles sont organisées dans chaque département.

Avant que ces Rencontres ne soient organisées, seule une journée - au début du mois d’octobre - dite « Journée de la sécurité intérieure » assurait des échanges avec des policiers, des gendarmes, des sapeurs-pompiers, etc., autour de stands et d’animations [1]. Or, avait également lieu chaque année, à l’attention des élèves des écoles, collèges et lycées, une « Semaine de la sécurité routière » [2].

Ainsi que le rappelle la circulaire du 2 août 2017, en 2013, fut réalisée une fusion de la journée et de la semaine… sous le label de Rencontres de la sécurité.

,

La 1ère édition de ces Rencontres eut lieu du 16 au 19 octobre 2013. Son objet était assez large dans la mesure où l’objectif était de « médiatiser » l’action des intervenants en matière de sécurité intérieure, de lutte contre la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les incendies, de premiers secours, de sécurité routière, etc.

La 2e édition de ces Rencontres (du 8 au 11 octobre 2014) s’était particulièrement attachée à des actions de sensibilisation et de prévention, par exemple, pour ce qui concernait les actes de malveillance auprès des seniors. Certains départements avaient choisi délivrer des informations l’usage des stupéfiants et sur les infractions corrélatives, d’où des démonstrations d’intervention de chien spécialisé en recherche de stupéfiant.

La 3e édition de ces Rencontres - (du 7 au 10 octobre 2015) - avait eu pour objet, entre autres, de signaler des dangers du web, surtout à l’adresse des jeunes enfants et adolescents, afin de les sensibiliser aux arnaques, aux phénomènes de harcèlement, aux manipulations sur internet.

La 4e édition des Rencontres de la sécurité s’est déroulée du 12 au 15 octobre 2016, le thème central dépendant toujours des choix opérés dans les départements [3].

Cette latitude dans le choix des thèmes, des programmes et des opérations est réitérée dans la circulaire n° INTA1720817J du 2 août 2017 pour la 5e édition. Elle se justifie par la nécessaire adaptation des modalités d’organisation aux terrains et aux populations.

,

Néanmoins, la circulaire du 2 août 2017 signifie expressément des sujets à évoquer en priorité : « il s’agit d’inscrire les Rencontres de la sécurité dans le cadre du mouvement indispensable de résilience de la population face aux nouvelles menaces et, en particulier, celles liées au terrorisme ».

Il est ainsi demandé aux préfets de structurer les programmes autour de quatre thématiques : - la sécurité quotidienne [4] ; - la conduite à tenir dans des situations d’urgence et de crise, d’où l’information sur l’alerte des populations [5] et l’initiation aux geste de premier secours ; - l’engagement citoyen ; - les cyber-menaces.

L’idée d’un dialogue, d’un échange, d’une rencontre n’y transparaît en aucune manière.

,

Le programme de ces Rencontres devrait être publié dans chaque département sur le site internet de la préfecture, au plus tard le 30 septembre 2017.

Notes :

[1] NB : Cette journée nationale avait été initiée par le ministère de l’Intérieur à partir de 2007.

[2] Ex. pour 2004 : Coup d’envoi de la 5e Semaine de la Sécurité routière, consacrée cette année aux victimes de la route.

[3] Ex., Programme en Côte-d’Or ; Programme dans la Drôme ; ce fut à d’autres dates que ces rencontres furent organisées à La Réunion du 6 au 8 octobre 2016...

[4] A l’instar des précédentes rencontres, cela concerne la sécurité routière, les conseils pour éviter les accidents domestiques,…

[5] … alors que le système en place semble bien obsolète : v. Rapp. inf. n° 595, Sénat, 2 juin 2017, « Le système d’alerte et d’information des populations ».

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 1226 (447584)