lundi 15 avril 2013

Préparer la rentrée 2013, organiser les priorités pour la refondation de l’école publique.

Lien hypertexte (référence, site à visiter...) : Circ. n° 2013-060, 10 avr. 2013, orientation et préparation - rentrée 2013

Information - Complément de cours - Droit de l’éducation -

La circulaire n° 2013-060 du 10 avril 2013 d’orientation et de préparation de la rentrée 2013 s’inscrit directement dans le projet de "refondation" de l’école publique annoncé dès mai 2012. Ses premières phrases le traduisent explicitement : « La refondation de l’École de la République est une politique globale qui comprend la loi d’orientation et de programmation, actuellement examinée par le Parlement, et toutes les autres mesures relevant de réformes et de dispositions non législatives. Dès la rentrée scolaire 2013 et tout au long des prochaines années, il s’agit d’accomplir les évolutions souhaitées pour renouer avec la promesse républicaine de la réussite pour tous. »

Elle commence par un constat d’échec : « Confrontée à de profondes inégalités sociales et territoriales, l’École ne parvient pas à assurer pleinement ses missions. Les résultats des élèves sont, dans certains domaines, inférieurs à ce qu’ils devraient être. Les écarts se creusent entre les élèves ayant les meilleurs résultats et ceux, de plus en plus nombreux dans les familles les plus défavorisées, qui obtiennent les résultats les plus faibles. » Elle annonce la fin d’une règle issue de la RGPP qui préconisait le non-remplacement d’un sur deux ou de deux sur trois départs à la retraite : « Après des années de réduction des emplois, la refondation de l’École consiste d’abord à réinvestir significativement dans les ressources humaines. Pour cela, il est mis un terme aux suppressions d’emplois : tous les départs définitifs d’enseignants seront remplacés et 60 000 postes seront créés sur la durée du quinquennat. »

Elle prévoit alors de : « - mettre en place une nouvelle formation initiale et continue aux métiers du professorat et de l’éducation et faire évoluer les pratiques pédagogiques ; donner la priorité à l’école primaire pour assurer l’apprentissage des fondamentaux et réduire les inégalités ; faire entrer l’École dans l’ère du numérique ; faire évoluer le contenu des enseignements ; assurer la progressivité des apprentissages de la maternelle au collège (I) ; - permettre à tous de réussir dans le second degré et de s’insérer dans la vie professionnelle dans les meilleures conditions (II) ; - favoriser la réussite éducative et améliorer le climat scolaire, notamment en installant pour chacun des acteurs - élèves, familles et personnels - un cadre protecteur et citoyen dans tous les territoires (III). »

/-/-/-/

Plan de la circulaire

 :

// I - Les cinq grandes priorités de la rentrée 2013 : - I.1. Reconstruire la formation professionnelle des métiers du professorat et de l’éducation ; - I.2. Rénover en profondeur l’enseignement du premier degré ; - I.3. Faire entrer l’École dans l’ère du numérique ; - I.4. Atteindre des objectifs ambitieux de réduction du décrochage scolaire ; - I.5. Développer l’éducation artistique et culturelle (EAC)

//II - Une année de transition pour le collège et le lycée : - II.1. Rénover le collège unique : offrir des réponses pédagogiques différenciées pour garantir à tous les élèves l’acquisition du socle commun ; - II.2. Permettre à tous les élèves du lycée de réussir pour favoriser leur poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et leur insertion dans la vie professionnelle ; - II.3. Relancer la mission de formation continue de l’éducation nationale

// III - Favoriser la réussite éducative : III.1. Relancer l’éducation prioritaire ; - III.2. Faire en sorte que les dispositifs favorisant la réussite éducative bénéficient d’abord à ceux qui en ont le plus besoin ; - III.3. Mieux scolariser les élèves en situation de handicap et les élèves à besoins éducatifs particuliers ; - III.4. Installer un cadre protecteur et citoyen pour les élèves et les personnels ; - III.5. Améliorer le dialogue entre l’École, ses partenaires et les familles ; - III.6. Mettre l’innovation au service de la refondation

...

/-/-/-/

Exercice : Qu’entendre par "réussite éducative" ?

...

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2215 (3852299)