vendredi 14 novembre 2008

Pôles de compétitivité en difficulté

Lien hypertexte (référence, site à visiter...) : Centre d’analyse stratégique, note n° 115 - nov. 2008 - "Les pôles de compétitivité : des pôles de compétences ?"

Le Centre d’analyse stratégique présente, sur son site, une note de veille sur les « pôles de compétitivité ». Ces pôles de compétitivité, liés dans ce cadre à une notion de pôle de compétences dont la clef ne repose pas directement sur l’idée de performance, « ont vocation à mobiliser en réseau entreprises, centres de recherche publics et privés et organismes de formation autour de projets communs à fort contenu en valeur ajoutée et en innovation ».

Cette note s’intéresse « aux relations entretenues par les pôles avec leur environnement éducatif et professionnel, en les prenant non comme objets d’évaluation mais comme terrains a priori propices à l’analyse des liens entre innovation et compétitivité d’une part, emploi et formation de l’autre ».

Si cette approche ne peut s’abstraire des questions relatives au territoire, en ce que le territoire y est conçu « comme espace de coordination et de projection », donc comme espace dans lequel « se nouent les échanges et les coopérations les plus féconds », les deux axes retenus sont : • Qu’est-ce qui conduit les pôles à se préoccuper de compétences ? • Les pôles de compétitivité, laboratoires de relations nouvelles entre innovation et marché du travail.

Sur le second terrain d’observation, sont à relever les remarques à propos de certains des effets induits par la création et l’institution de ces pôles dans le secteur de l’enseignement supérieur. Sont ainsi confrontées la « sur-réactivité de la formation initiale et surtout de l’enseignement supérieur » et la « sous-réactivité apparente de la formation continue », et la faible implication des entreprises dans ce domaine limite l’intérêt pratique de ces pôles de compétitivité.

Dès lors, on retiendra, à ce stade, cette affirmation : « tous les pôles rencontrent des difficultés pour identifier les besoins de compétences et leur évolution ».

.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4698 (5117105)