lundi 4 août 2008

La « carte militaire » en images

Lien hypertexte (référence, site à visiter...) : Modernisation de la Défense

La question de la redistribution des services de l’Etat sur le territoire n’obéit plus aux principes posés par les différentes lois relatives à l’administration de la République ou à l’aménagement du territoire. La logique première de l’implantation de ces services sur ce territoire – plus que dans les collectivités territoriales – s’est effacée devant des considérations annexes tenant à des perspectives d’économies de bout de chandelle et de réduction des personnels – et à des mesures de faveur d’ordre politique.

Maintenant que commence le travail sur le découpage des circonscriptions électorales, ce qu’un quotidien a dénommé « nouvelle carte électorale » [1], quelques indications peuvent être données sur la « carte militaire », présentée dès après le vote de la loi constitutionnelle lors de la réunion du Congrès du 21 juillet 2008.

Les mesures de modernisation de la Défense répondent comme tant d’autres à la « volonté du Président de la République ». Cette formule est inscrite dans le document de présentation de ces mesures. Annoncées le 24 juillet, ces mesures forment donc la nouvelle carte territoriale militaire. Le Premier ministre en a présenté les contours. Ces mesures sont ainsi données en « cartes cartographiques » sur le site du ministère de la Défense. On peut y consulter la liste de ces cartes qui vont de la carte des bases de défense 2014 à celle des fermetures envisagées dès 2009 et jusqu’en 2014, chaque entrée de la liste permettant de se remémorer la topographie du territoire de la France.

La carte du nouveau dispositif territorial, composée uniquement de listes et de tableaux, est aussi présentée comme une « carte des restructurations » pour ce qui concerne l’armée de Terre.

Pas plus que les autres, cette carte ne se présente en mots. Comme les autres, elle use d’un langage militaire c’est-à-dire par plans, par tableaux, par images topographiques ou géographiques, la restructuration se traduit ainsi en des « cartes du redéploiement des formations par fonctions opérationnelles ». Ces cartes spécifiques à l’armée de Terre de la France peuvent être aussi consultées directement sur le site du ministère de la Défense - ou en passant par ici. Ces indications sont complétées par les extraits d’un autre document, celui relatif au « nouveau dispositif territorial », qui retient uniquement les tableaux pour ce qui concerne l’armée de Terre.

Ces cartes sont pour la plupart consultables sur le "sous-site" du ministère de la Défense consacré à la modernisation de la Défense, modernisation dont les objectifs et les finalités reposent sur la RGPP (ceci étant annoncé dans la présentation de la réforme)...

En ce mois d’été, ces cartes ne sont pas une invite à faire du tourisme en France…

Notes :

[1] NB : pour préparer le redécoupage du « territoire électoral », trois projets de loi seront déposés devant le Parlement à l’automne : loi d’habilitation pour procéder au redécoupage et, surtout, à la création de sièges pour les futurs députés des Français de l’étranger ; loi organique ; loi ordinaire pour envisager la création d’une commission de contrôle. Il est prévu que tous les députés concernés par seraient auditionnés au ministère de l’Intérieur.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4699 (5117315)