dimanche 8 juillet 2018

Le plagiat ne paie pas...

Et, ainsi que cela fut relevé auparavant [1], le pillage peut avoir lieu à l’occasion d’expertises, d’examens de dossier de candidature, d’analyses de projets de recherche, etc.

Mais même dans ce cas, aussi peu diffusée qu’ait pu être la recherche première, le plagiat est repérable. Une fois constaté, le plagiat est condamnable, condamné :

CA Paris, 27 mars 2018 (n°050/2018)

Notes :

[1] V. G. Koubi, « S’interroger sur le plagiat dans les recherches universitaires et scientifiques », in G. Guglielmi, G. Koubi (dir.) ; Le plagiat de la recherche scientifique, LGDJ, 2012, p. 1 à 9.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2225 (3837633)