samedi 20 décembre 2014

Colloque. ’Qu’est-ce qu’une discipline juridique ?’ Paris 28-29 janvier 2015

« Qu’est-ce qu’une discipline juridique ? » Tel est l’objet, le sujet, d’un colloque organisé par Ségolène Barbou des Places et Frédéric Audren, à Paris, les 28 et 29 janvier 2015, à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (12 place du Panthéon, 75005 - salle 1, Aile Soufflot).

.

Argumentaire (en extraits infondés et recomposés dans le désordre...)

L’objet du colloque est de chercher à « comprendre comment un corps de règles juridiques et le savoir sur ces règles parviennent ou non à se constituer en discipline. Quel rapport existe-t-il donc entre discipline, matière, branche du droit ? Quelles corrélations existent entre les divisions du fond du droit, les classifications pédagogiques, les catégories de pensée de la doctrine, les divisions institutionnelles universitaires ? Existe-t-il des éléments constitutifs de la discipline juridique ? »

Étudier la fondation et la recomposition des disciplines dans les Facultés de droit revient ainsi à interroger, « dans une perspective historique et comparatiste, les rapports qui se nouent entre le fond du droit, le savoir juridique, la communauté scientifique et les éléments institutionnels environnants ». Et comme « la notion de discipline évoque l’articulation d’un savoir avec d’autres savoirs », en elle-même, « la discipline n’existe pas au singulier ».

Les évolutions de chaque branche du droit font que « certains savoirs accèdent au statut de disciplines nouvelles, (que) d’autres disparaissent ; de nouveaux pans du droit et leur doctrine sont absorbés par une discipline ou ventilés dans différentes disciplines qui changent alors de périmètres ». Ces « recompositions disciplinaires (...) sont souvent ignorées car elles semblent se heurter au postulat de la permanence disciplinaire : quelques évolutions mineures conduiraient naturellement à remanier à la marge le cadastre disciplinaire sans pour autant en affecter les grandes lignes et principes qui semblent, aux yeux de nombreux juristes, immuables. » Ce qu’ils ne sont pas.

Donc, « les disciplines sont perméables aux enjeux et évolutions contemporaines qui ont un effet sur le fond du droit et le cadre de son analyse ». Encore faut-il le démontrer ou le démonter....

.

Programme

.

Inscription obligatoire : IREDIES

.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2233 (3837562)