Cours - séminaire 2008-2009 - Droit et colonisation, droits et colonisations Enseignements en Master 2 Recherches Sociologie IME

Le 31 juillet 2008, par Geneviève Koubi,

En guise d’introduction à la matière...

Ce texte fut composé sous le signe du provisoire... Sa mise à jour a été arrêtée au 31 mai 2009.

.

.

Un enseignement en cette matière Droit et colonisation ne pouvait se concevoir sans s’insérer dans un cursus particulier : les études relatives aux relations entre les différents Etats d’Europe et leurs anciennes colonies, en l’occurrence, l’Institut Maghreb-Europe de l’Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Si ses fondations sont indéniablement dépendantes des approches historiques, si ses dimensions contemporaines s’inscrivent indéniablement dans l’espace et le terrain des recherches en sociologie, les leçons portées par plusieurs disciplines ne pouvant être ignorées, parmi celles-ci, une place particulière doit être faite tant à l’anthropologie juridique qu’aux sciences du texte.

Dans ce rapport entre Droit et Colonisation, ce qui fait l’objet précis du cours n’est pas le Droit colonial ou la Législation coloniale. Certes, ces deux aspects d’une même dynamique de domination et quelque peu révélatrice d’une structuration sociale de ségrégation ne peuvent être relégués. Mais ils ne contribuent que pour une part à la connaissance de la question aujourd’hui essentielle pour aborder les relations entre des Etats indépendants : la construction du/des Droits dans une sphère de temps post-coloniale.

Cette incursion dans l’espace-temps contemporain répond à l’orientation générale d’une discipline qui n’a pas de place dans les nomenclatures et les maquettes d’enseignement universitaire. Ce cours/séminaire ne peut alors se concevoir sur le mode "magistral" ou "magistériel". Il oblige un partage des connaissances entre les acteurs du cours, entre l’enseignant et les étudiants.

Ces connaissances ne s’arrêtent pas aux seuls espaces d’une colonisation de l’Afrique du Nord. La colonisation est un phénomène global qui ne peut exclure les autres puissances dominantes ni les autres espaces géographiques dominés.

Ces connaissances à partager ne se résument pas en des témoignages, ne renvoient pas à des ressentis, ne se préoccupent pas des polémiques aux accents politiques entre les modes d’approche scientifiques historiques, juridiques, politiques, économiques, etc. [1]. Elles doivent être rassemblées par rapport à l’activité normative et juridictionnelle passée et actuelle.

L’enjeu n’est pas de porter un jugement moral sur les modes de domination par le Droit, la question même du Droit en la matière n’étant fondamentalement pertinente qu’à partir du XVIIème siècle. L’enseignement proposé se voudrait donc un moyen de mettre en perspective toutes les formes de colonisation, tous les modes de colonisation, tous les espaces de colonisation par les grandes puissances européennes à partir des routes empruntées pour les échanges commerciaux et des grandes découvertes d’espaces lointains et merveilleurs des XVème et XVIème siècles... ceci sous la lecture d’un système juridique avançant vers une notion d’Etat de droit dite, pensée, conçue comme respectueuse des Droits de l’homme et du citoyen (ce qui déjà pose problème...).

- Les termes utilisés dans les différents discours politiques et textes juridiques analysés devraient à chaque fois être restitués dans leur contexte afin de ne pas les colorer des nuances que les feux de l’actualité leur attribuent de nos jours. Cependant, la force des stéréotypes est telle qu’il sera nécessaire à chaque fois de reprendre les termes utilisés pour les restituer dans les recherches engagées. Pour un exemple, le terme "indigène" constitue l’un des thèmes d’étude proposé. Quelques développements pourraient amener à comprendre ses utilisations controversées en relevant particulièrement les problématiques relatives à la notion de "minorité" (culturelle) dans les espaces du droit.

- Les normes sociales et juridiques relevées à l’occasion de ces échanges devraient elles aussi être lues en contexte, être analysées suivant leurs prolongements immédiats et ensuite évoquées dans leurs extensions politiques et juridiques. Relèvent de ce champ d’étude, par exemple, les "applications de l’article 16 de la Constitution de 1958". Mais, dans une vision globale, ce ne serait pas le thème à retenir, sinon pour ceux qui ne s’intéresseraient qu’à l’Algérie. Si la France coloniale constitue le premier palier de l’étude envisagée ce serait plutôt aux composantes initiales d’un Droit de l’outre-mer qu’il s’agirait de s’attacher et, par là, d’évoquer les notions de colonie française, d’Union française ou de Communauté française qui ont fait l’objet de dispositions de nature constitutionnelle...

- Dans la mesure où il s’agit de poser la question d’un rapport entre Droit et Colonisation, la progression vers les indépendances devrait être comprise essentiellement comme l’expression d’un droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, d’un droit à l’autodétermination plus que comme une guerre systématisée envers l’occupant, l’envahisseur. Tous les textes internationaux relatifs aux divers droits des peuples (tribaux, indigènes, autochtones, colonisés) sont convoqués. De ce fait, ne pourraient être écartées les études menées sur les difficultés d’élaboration de la "Déclaration des droits des peuples autochtones".

- Les principaux instruments juridiques permettant une approche moderne et rationnelle du phénomène émancipateur sont alors les instruments internationaux, qu’il s’agisse des textes émanant de l’OIT ou de ceux élaborés au sein de l’ONU. Et certaines résolutions adoptées lors de conférences internationales devraient également contribuer à une étude raisonnée des difficultés relevées dans le passage des temps coloniaux aux temps néo-coloniaux et post-coloniaux.

Plusieurs dossiers peuvent être ouverts pour une recherche encore balbutiante dans la sphère du droit, notamment depuis le discours du Président de la République du 26 juillet 2007 à Dakar...

...

Notes :

[1] ... tout en retenant que toute étude de l’histoire coloniale ne peut faire d’impasses idéologiques. Et pour cela, les échanges aigres et acerbes entre les différents courants doctrinaux en la matière ne sauraient être reproduits durant les cours dispensés...

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Dans la même rubrique

Séminaire - Droit, discriminations et diversité culturelle
Cours - Droits de l’homme et libertés fondamentales
- Droit du service public
Séminaire - Droit de l’éducation
Séminaire - Principes et questions de droit public
Une réforme annoncée du concours ENM
Cours - Droit(s) et territoire(s)
Un Conseil national du droit pour quel enseignement du droit ?
Cours - séminaire 2008-2009
- Droit et colonisation, droits et colonisations
A l’attention des étudiants de Master-Droit public Réforme du concours ENA en préparation
Enseignement et recherches en droit public - Des idées de sujets d’article, de mémoire, de thèse pour 2008/09...
Jeux de recherche sur la Toile
Lutter contre le plagiat à l’Université
Le nouveau concours ENM de l’an neuf ... en 2009
Séminaire Liberté(s) d’expression(s) - 2d semestre - année 2008-2009 - Documents de cours. Le secret-défense
Cours. Droit du service public - 2d semestre - année 2008-2009 - Documents de cours. ’Arrêts’ (liste) - Droit du service public
Séminaire Liberté(s) d’expression(s) - 2d semestre - année 2008-2009 - Documents de cours. Libertés d’expressions (Rac-cours-ci...)
Cours. Droit, discriminations et diversité culturelle - Documents de cours. Concours et opinions religieuses...
Droit de l’éducation. Séminaire Liberté(s) d’expression(s) - 2d semestre - année 2008-2009 - Documents de cours. Droits et libertés des élèves dans les collèges et lycées
Rentrée universitaire 2009-2010 - Cours : "Droit et Diversité" - ajouter "culturelle" !
- D’autres idées de sujets de mémoire, dossier, devoir... 2009-2010
- Documents de cours. TEXTES. « Droit/Cultures/Diversité » 2009-2010
Droit et diversité culturelle - Document de cours. TEXTES. Circulaire du 2 nov. 2009 : "identité nationale" en débat
- Cours. Anthropologie du droit. Recherches bibliographiques sur le net
Droit de l’éducation - Documents de cours. EXERCICE. Enseignement d’éducation civique
Droit de l’éducation - Document de cours. « Ecoles, collèges, lycées et résidences d’artistes »
- Documents de cours. TEXTES. « Colonisation(s) et discours juridiques, politiques... »
COURS et SEMINAIREs - Des pistes pour des sujets de dossier, mémoire, article... 2010/11
Enseigner : une fonction publique étique ou éthique
Les juges devant les encarts de la "diversité"
L’avis du psychologue au concours ENM
COURS - Exercice préliminaire. Pourquoi ce mot : "ethnicisation" ?
Rentrée universitaire – 2010-2011. COURS - Cours : "Droit et Diversité culturelle"
"Un sentiment de déclassement des diplômes"
Administration et diversité - Documents de cours. Elèves en stage dans les administrations publiques
Cours-Séminaire "Admistration et diversité" - Thèmes de dossier envisageables. La "diversité" dans les discours du droit - administratif
Droit de l’éducation - L’absentéisme scolaire à la source des sanctions
Des suggestions de sujets... de dossier, mémoire, thèse, article...
- La neutralité d’internet ou la libre communication des idées au risque du blocage.
- Découpes de la protection statutaire.
- Obligation d’instruction scolaire... en famille. (Complément - cours de Droit de l’éducation)
- Ecol...e : Prévention des risques.... sectaires.
- Une école d’un socle "commun" personnalisé...
Écrits vont peu ? Écrivons bien !
(Enseignement) - Cours (2012-2013) : Administration et Diversité (sociale et culturelle)
- Une "école pour tous". Des élèves différenciés : nouveaux arrivants allophones et itinérants en discontinuité scolaire...
Une journée de "Lutte contre le plagiat" : le 19 novembre 2012 à l’UCL (Belgique)
- L’indemnisation du préjudice entre ’illégalité et responsabilité’...
- Temps scolaire et activités pédagogiques complémentaires
- Normes juridiques et protection des droits et libertés
- Quel projet éducatif territorial dans les écoles maternelles et élémentaires ?
- Gérer un stock de normes inutiles, inutilisées, mal appliquées ou malaisées à appliquer ?
- "Téléservice inscriptions" ... au lycée.
- Fournitures scolaires. Consommation responsable en toute neutralité commerciale ?
- Refondation de l’école. La loi publiée, des enseignements à remanier...
- Enseignements à tirer d’un référentiel de compétences des métiers de l’éducation.
- De quelques textes parus au JO entre le 1er et le 15 août 2013
- La laïcité en charte ?
- Inscription au CNED : l’avis défavorable est un acte faisant grief.
- Deux points relevés à partir de la décision du Conseil constitutionnel n° 2013-687 DC du 23 janvier 2014
- Référé-suspension, circulaire et compétences des départements
Le plagiat est condamnable.
Quelques suggestions de thèmes de recherche ... pour mémoire, article, tribune, etc.
- ’Par exception’, la logique disciplinaire se déréglemente...
- De la notion de "Maison de l’Etat"...
- Des absences non légitimes à l’école
- Du 14 au 15. Veille juridique en réveil[lon]
- Modernisation au Tribunal des conflits (Actualisation des connaissances)
- La révision du socle commun de connaissances, de compétences et de culture
- Garantir l’alimentation en "eau" toute l’année...
- Une lettre rectificative au projet de loi sur la déontologie dans la fonction publique. Des valeurs plus que des principes !
Réorganisation territoriale et pré-positionnements des agents publics
Police de la circulation sur autoroute et pic de pollution
Quelques thèmes pour des exposés, dossiers, mémoires... (2017 ->...)

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
22 février 2010
Statistiques de l'article :
12 visiteurs aujourd'hui
9806 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4320 (3332136)